Accueil > Evénements > 2011 > Journée mondiale contre l’homophobie > Le Refuge affiche la détresse cachée des jeunes gays

Le Refuge affiche la détresse cachée des jeunes gays

date de redaction mardi 26 avril 2011


Le Refuge lance une campagne d’affichage
nationale pour sensibiliser le grand public
à la détresse des jeunes homosexuels
rejetés par leurs proches.
Les espaces publicitaires des grandes villes
françaises rappellent que le Refuge est
aux côtés de celles et ceux que l’on exclut
parce qu’ils, elles sont bi, homosexuels ou
transsexuels.


communiqué Le Refuge - 20/4/2011

« Crève mon fils, je ne veux pas de pédé dans
ma vie ! »
, c’est le sous-titre que Jean-Marie
Perrier avait choisi en 2010 pour son ouvrage
Casse-toi ! consacré à l’action du Refuge.
C’est l’injustice de ce rejet et la détresse qu’il
suscite que la campagne d’affichage du
Refuge dénonce. Le Refuge est aujourd’hui la
seule structure en France, conventionnée par
l’Etat, à proposer un hébergement temporaire
et un accompagnement social, médical et
psychologique aux jeunes majeurs, filles et
garçons, victimes d’homophobie. Avec cette
campagne, elle entend soutenir les jeunes
en détresse et mettre leurs proches devant
leurs responsablités. Les dirigeants du Refuge
espèrent aussi susciter l’adhésion de nouveaux
bénévoles et donateurs pour amplifier leur
action.

Une mise en images pour créer l’émotion

« Nous avons choisi des visuels forts pour faire
réagir le grand public,
déclare Christophe
Dupuy, cogérant de l’agence tand’M, à l’origine
de la campagne. Nos affiches mettent au grand
jour la détresse des jeunes homosexuels isolés.
Nous souhaitons ainsi toucher au coeur chaque
citoyen et faire connaître les missions du Refuge. »

L’agence parisienne partenaire du Refuge
a donc imaginé de mettre en scène des
situations vécues au quotidien par les jeunes
gays, en commençant cette série d’instantanés
sensibles par les thèmes de la famille et de
l’école. Dans les mois à venir, d’autres moments
de vie devraient à nouveau s’afficher sur nos
murs pour dire l’insupportable : au travail, dans
le sport, en banlieue ou à la campagne, qu’on
soit fille ou garçon, homo ou trans...

Des milliers d’affiches et de flyers

L’agence tand’M finance la création et
l’impression de 5000 affiches grand format, 1800
petit format et 12.000 dépliants d’information.
Elle prend aussi en charge la création de
gabarits spécifiques pour les villes partenaires.
En effet Montpellier, Aubagne, Lens, Drancy et
Avignon se sont déjà engagées à imprimer et
diffuser les affiches du Refuge sur leurs supports
publicitaires municipaux (véhicules, flans de
bus, écoles, affichage A3, abribus...).

De grandes villes partenaires de
l’opération... et des milliers de
volontaires prêts à afficher et
tracter dans toute la France,
en métropole et Outre-Mer !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur